Avant Lomé : la France, l’Afrique anglophone et la CEE (1961-1972) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Modern & Contemporary France Year : 2018

Avant Lomé : la France, l’Afrique anglophone et la CEE (1961-1972)

(1)
1

Abstract

Bien avant la Convention de Lomé (1975) signée entre la Communauté économique européenne (CEE) et 46 États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, la question des rapports avec les pays africains du Commonwealth s’était posée aux États membres de la CEE. Parmi ces derniers la France se trouvait dans une position particulièrement complexe, souhaitant à la fois garder un statut spécial à ses anciennes colonies et élargir les rapports avec les pays du Tiers Monde. Cet article, basé notamment sur la consultation des archives du Quai d’Orsay et des papiers Foccart, souhaite reconstruire la préhistoire des rapports entre la CEE et les pays de l’Afrique anglophone. Il vise à analyser le rôle que Paris a joué dans le débat, les résultats et les conséquences des premiers accords que la Communauté a conclu avec le Nigeria, l’Ouganda, le Kenya et la Tanzanie. A cette fin on s’attardera sur les négociations entre la CEE et les pays africains mais aussi sur le débat qui a lieu dans certaines organisations internationales sur la Convention de Yaoundé, pour comprendre dans quelle mesure ces discussions préparent les changements qui auront lieu dans la politique de coopération au développement de la CEE pendant les années 1970.
Not file

Dates and versions

hal-02351772 , version 1 (06-11-2019)

Identifiers

Cite

Guia Migani. Avant Lomé : la France, l’Afrique anglophone et la CEE (1961-1972). Modern & Contemporary France, 2018, 26 (1), p. 43-58. ⟨10.1080/09639489.2017.1357544⟩. ⟨hal-02351772⟩

Collections

UNIV-TOURS CETHIS
39 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More