Douleur postopératoire après réparation des tendons de la coiffe des rotateurs par technique arthroscopique versus conventionnelle. Analyse prospective

Résumé : Introduction Si la technique arthroscopique tend à s’imposer comme la technique de référence pour la réparation des tendons de la coiffe des rotateurs, aucune étude n’a apporté la preuve qu’elle occasionnait moins de douleurs postopératoires que la chirurgie conventionnelle. L’objectif de ce travail était de comparer de manière prospective la douleur perçue à court terme après réparation « tout arthroscopique » et « tout ciel ouvert » de la coiffe des rotateurs, et de déterminer les facteurs pouvant influencer son évolution. Matériel et méthode De janvier 2012 à janvier 2013, 95 patients ont bénéficié d’une réparation de la coiffe des rotateurs : 45 par arthroscopie (groupe @) et 50 à ciel ouvert (groupe O). La consommation d’antalgiques et l’auto-évaluation de la douleur sur échelle visuelle analogique (EVA) ont été relevées en préopératoire puis, de manière biquotidienne du 2e au 45e jour postopératoire. Ces données étaient comparées entre les 2 groupes puis analysées en fonction des facteurs démographiques et du bilan lésionnel peropératoire. Résultats La douleur postopératoire moyenne était équivalente dans les 2 groupes (p =0,22). La consommation d’antalgiques de palier 2 était plus élevée dans le groupe @ au-delà de la 4e semaine (p =0,01). L’absence totale de douleur était atteinte avant la 6e semaine chez respectivement 75 % et 66 % des patients du groupe @ et O (p =0,34). Il existait une corrélation positive entre la douleur préopératoire et postopératoire (r =0,25 ; p =0,02). Les patients présentant un contexte d’accident de travail tendaient à être plus algiques en postopératoire (p =0,08). La consommation d’antalgiques de palier 3 était plus importante chez les patients présentant une rupture massive de la coiffe des rotateurs (p =0,001). Conclusion Il n’a pas été mis en évidence de supériorité de l’arthroscopie sur la chirurgie conventionnelle en termes d’analgésie après réparation de la coiffe des rotateurs. Le choix de la technique de réparation ne saurait s’appuyer sur cet argument.
Type de document :
Article dans une revue
Revue de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique, Elsevier Masson, 2016, 102 (1)
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tours.archives-ouvertes.fr/hal-01559189
Contributeur : Laurent Maubisson <>
Soumis le : lundi 10 juillet 2017 - 14:48:33
Dernière modification le : mercredi 11 juillet 2018 - 16:06:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-01559189, version 1

Collections

Citation

T.T. Pham, X. Bayle Iniguez, P. Mansat, Laurent Maubisson, N. Bonnevialle. Douleur postopératoire après réparation des tendons de la coiffe des rotateurs par technique arthroscopique versus conventionnelle. Analyse prospective. Revue de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique, Elsevier Masson, 2016, 102 (1). 〈hal-01559189〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42