Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Carlo Collodi, traducteur des contes de fées

Abstract : La traduction de I racconti delle fate, publiée par Felice Paggi à Florence en 1876 dans la « Biblioteca Scolastica », représente la première incursion de Carlo Lorenzini dans le domaine de la littérature pour l’enfance, et le premier ouvrage que l’écrivain signe du pseudonyme de Carlo Collodi, qu’il avait réservé jusqu’alors à son activité de journaliste. Cette traduction s’exerce sur un recueil publié pour la première fois en 1853 dans la Bibliothèque des chemins de fer de Hachette, les Contes de fées tirés de Claude (sic) Perrault, de Mme d’Aulnoy et de Mme Leprince de Beaumont. À travers la refondation du paratexte, la transformation radicale de l’appareil iconographique grâce à l’intervention de l’illustrateur Enrico Mazzanti, et une traduction qui se saisit de l’ensemble des textes des trois auteurs français afin de conférer à l’anthologie une cohérence inédite, Collodi fraye les voies d’un imaginaire et d’une poétique propres qu’il développera par la suite dans les textes de la maturité et, notamment, Le avventure di Pinocchio (1883) et Storie allegre (1887).
Keywords : traduction
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tours.archives-ouvertes.fr/hal-01172053
Contributor : François Bouchard <>
Submitted on : Monday, July 6, 2015 - 5:25:01 PM
Last modification on : Saturday, December 14, 2019 - 5:40:03 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

François Bouchard. Carlo Collodi, traducteur des contes de fées. Convergences francophones, Mount royal university calgary, 2015, >http://mrujs.mtroyal.ca/index.php/cf/article/view/243/100>. ⟨10.29173/cf257⟩. ⟨hal-01172053⟩

Share

Metrics

Record views

170