Les initiatives d’adaptation aux changements climatiques : entre maintien des logiques de développement et renforcement des coopérations entre territoires

Résumé : Les conséquences sur les territoires des changements climatiques d’origine anthropique sont variables dans leurs expressions comme dans leurs effets, et les territoires sont inégaux face à ces variations climatiques en termes d’exposition aux effets (fonction de facteurs physiques, sociaux, économiques, culturels, politiques, etc.) comme en termes de capacité de réponse (capacité d’appréhension, d’anticipation, de réparation, etc.). La gestion locale de l’adaptation aux effets des changements climatiques (CC) semble pouvoir venir accentuer certaines de ces disparités entre territoires, mais certaines initiatives de « mise en commun » et de coopération horizontale s’observent également autour de ce nouvel enjeu d’action territoriale. Cet article vise à discuter comment l’élaboration et la mise en œuvre par les collectivités territoriales de « politiques climatiques », et particulièrement les volets « adaptation », peuvent s’inscrire dans la perspective d’une « réduction des disparités régionales » en tant qu’objectif classiquement associé à l’aménagement du territoire (Choay et Merlin, 1988). En particulier, la gestion locale des effets des CC peut-elle renforcer les mécanismes de coopération et de solidarité territoriale ? Et à l’inverse, participe-t-elle à alimenter des dynamiques de concurrence à l’œuvre entre territoires ? Après avoir présenté, d’un point de vue théorique, les principales disparités des territoires face aux changements climatiques, en termes d’exposition et de capacité d’adaptation (1), cet article propose, sur la base des résultats de recherches portant sur les initiatives locales face aux CC, essentiellement en France, de distinguer deux logiques sous-jacentes aux initiatives d’adaptation aux CC : d’une part, le nouvel enjeu de l’adaptation aux effets des CC est saisi en continuité des discours préexistants sur le développement territorial, axés sur le renforcement de la compétitivité et l’attractivité des grands pôles urbains (2). Et, d’autre part, les questions relatives à une meilleure connaissance des impacts des CC peuvent constituer des objets en mesure d’initier ou de prolonger des dynamiques de coopérations territoriales et plus largement, la mise en œuvre de « politiques climatiques » offre un support vecteur pour l’animation territoriale, en entraînant la mise en place de dispositifs d’accompagnement et de soutien, notamment des régions vers les collectivités infra-régionales (3).
Type de document :
Article dans une revue
Territoire en mouvement.Revue de Géographie et d'Aménagement, Université des Sciences et Technologies de Lille, 2012, dossier « Inégalités et iniquités face aux changements climatiques », pp.138-153. 〈http://tem.revues.org/1799〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [12 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tours.archives-ouvertes.fr/hal-01135170
Contributeur : François Bertrand <>
Soumis le : mercredi 19 octobre 2016 - 11:08:27
Dernière modification le : mardi 17 juillet 2018 - 15:50:27

Fichier

2012 TEM 14-15 ART BERTRAND ET...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01135170, version 1

Collections

Citation

François Bertrand, Elsa Richard. Les initiatives d’adaptation aux changements climatiques : entre maintien des logiques de développement et renforcement des coopérations entre territoires. Territoire en mouvement.Revue de Géographie et d'Aménagement, Université des Sciences et Technologies de Lille, 2012, dossier « Inégalités et iniquités face aux changements climatiques », pp.138-153. 〈http://tem.revues.org/1799〉. 〈hal-01135170〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

175

Téléchargements de fichiers

219