La répartition des frais en procédure civile française

Abstract : Trois principes règlent la question des frais en procédure civile française. Le premier est le principe de gratuité de la justice, qui signifie que les plaideurs n’ont pas à assumer les frais de fonctionnement du service public de la justice : rémunération des magistrats ou frais de secrétariat. En revanche, les frais d’administration de la preuve et la rémunération des auxiliaires de justice leur incombent. Le deuxième est que l’insuffisance des moyens financiers ne doit pas être un obstacle à l’accès aux tribunaux : les personnes dont les ressources sont insuffisantes pour faire valoir leurs droits en justice peuvent bénéficier d’une « aide juridictionnelle ». Le troisième est qu’à l’issue du procès, le perdant doit normalement rembourser à son adversaire les frais exposés. La réglementation à cet égard est cependant très nuancée, laissant au juge un important pouvoir modérateur.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
M. Reimann. Cost and Fee Allocation in Civil Procedure, coll. Ius Gentium, Comparative Perspectives on Law and Justice, vol. 11, Springer, 2011
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tours.archives-ouvertes.fr/hal-01094183
Contributeur : Nicolas Cayrol <>
Soumis le : jeudi 11 décembre 2014 - 17:48:54
Dernière modification le : mardi 3 février 2015 - 15:16:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-01094183, version 1

Collections

Citation

Nicolas Cayrol. La répartition des frais en procédure civile française. M. Reimann. Cost and Fee Allocation in Civil Procedure, coll. Ius Gentium, Comparative Perspectives on Law and Justice, vol. 11, Springer, 2011. 〈hal-01094183〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

59