Les femmes pleurent-elles plus que les hommes, et pourquoi ?

Résumé : D’où proviennent les larmes ? Les femmes pleurent-elles davantage que les hommes, et pourquoi ? Ijsbrand van Diemerbroeck (1609-1674), médecin à Utrecht au XVIIe siècle, tente de répondre à ces questions dans un exposé d’une quinzaine de pages inséré dans son traité Anatome corporis humani. Selon la tradition, il considère les larmes comme une production de l’encéphale, il donne une explication mécanique de leur origine, mais continue à penser qu’elles ont pour fonction principale de purger le cerveau. En contrepoint, cette sécrétion exocrine suscite des interprétations moralisantes ou esthétiques dans la littérature et les arts contemporains de l’ouvrage de van Diemerbroeck.
Type de document :
Article dans une revue
Histoire des sciences médicales, 2014, 47 (2), pp.237-244
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tours.archives-ouvertes.fr/hal-01083171
Contributeur : Jacqueline Vons <>
Soumis le : samedi 15 novembre 2014 - 19:02:08
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 10:54:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-01083171, version 1

Collections

Citation

Jacqueline Vons. Les femmes pleurent-elles plus que les hommes, et pourquoi ?. Histoire des sciences médicales, 2014, 47 (2), pp.237-244. 〈hal-01083171〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

180