Bien(s) et utilité(s)

Résumé : Un bien est un objet - une chose - lié à un sujet - une personne - par un rapport d'exclusivité - un " droit " de propriété. Passé ce constat avéré, nul ne s'accorde vraiment pour le définir et, partant, nul ne donne le même contenu à ce qu'il qualifie. Impossible définition donc, ou plutôt incongrue définition qui mène inéluctablement à reporter le problème : au sein de toutes les choses, lesquelles peuvent et/ou doivent basculer dans le domaine de la propriété ? C'est se poser la question du critère, qui permet de construire une définition plus adaptée, car moins figée, de la notion de bien : " les biens sont les choses dont l'utilité justifie l'appropriation ". L'utilité est effectivement consubstantielle à la notion de bien ; elle l'est d'ailleurs doublement : seules les choses utiles, et dont la réservation est elle aussi utile, sont appropriées. Le rapport entre bien et utilité mérite ainsi d'être approfondi.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Hommage en l'honneur de Grégoire Forest, Dalloz, pp.39-49, 2014, 978-2-247-13751-0
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tours.archives-ouvertes.fr/hal-01017461
Contributeur : Guillaume Beaussonie <>
Soumis le : mercredi 2 juillet 2014 - 15:31:01
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 10:54:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01017461, version 1

Collections

Citation

Guillaume Beaussonie. Bien(s) et utilité(s). Hommage en l'honneur de Grégoire Forest, Dalloz, pp.39-49, 2014, 978-2-247-13751-0. 〈hal-01017461〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

127